Monsieur se sent envahi ! Et puis quoi encore ?

Monsieur se sent envahi ! Et puis quoi encore ?
Par Hakim Laâlam

Après les menaces proférées contre la France par le numéro 2 d’Al-Qaïda, Al Zawahiri, Alger exprime sa pleine solidarité avec Paris et l’assure de toute son aide. Hélicoptères compris…

Ah ! Ça, pour culotté, je l’ai trouvé vachement culotté notre islamiste de Bab-Ezzouar. Interrogé par des confrères après les bagarres entre Algériens et Chinois dans ce quartier de la capitale, notre barbu, kamis et sandales au clair, a lancé : «Les Chinois nous ont envahis chez nous. Ils ne respectent pas nos coutumes et habitudes. Ils reçoivent des prostituées, ils boivent du vin et leurs femmes ne sont pas couvertes comme il se doit ! » Ya Sahbi !
Ça lui va bien à notre petit poilu de dire ça. Je lui rappelle que ces petits frères en religion, ces répliques, ces clones envahissent régulièrement, et depuis des lustres, les villes britanniques, françaises, italiennes, espagnoles ou canadiennes, y affichent leurs dégaines et leurs guêtres pas franchement couleur locale, revendiquent leur droit au particularisme, crient à la discrimination à la moindre petite loi interdisant le niqab ou un quelconque autre signe d’appartenance religieuse. Et lui, ici, en Algérie s’offusque que les Chinois boivent du vin et n’imposent pas le voile à leurs femmes. Faut pas pousser coco ! Comme là-bas, comme ici, Khouya ! Les Occidentaux, vaille que vaille, bon an mal an, te supportent avec ta barbe hirsute et teinte au henné, tes yeux tracés au khôl et tes nanas cadenassées que tu traînes derrière toi au marché couvert, sous le métro de Barbès. Alors, tu supportes à ton tour les Chinois et tu n’emploies surtout pas les termes d’envahissement et d’invasion. Si tu ne veux pas que ta tribu qui a transformé la capitale anglaise en Londonistan ne soit elle aussi traitée d’envahisseur. Et très sincèrement, comparé aux tiens, à tes frères de poils qui pullulent en Occident, qui sont bien contents de palper dans la poche de leur kamis le passeport bordeaux, je trouve les «envahisseurs » chinois plutôt discrets. Et surtout un peu plus rentables que toi économiquement parlant, si tu vois ce que je veux dire. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s