Révélation sur la honteuse propagande terroriste palestinienne

Je vous propose d’écouter : Le témoignage de Daryl Jones, humanitaire australienne volontaire à Jénine. Elle a été en vedette dans “La route de Jénine” film par le réalisateur français Pierre Rehov.

Elle raconte comment les Palestiniens affichées les photos des corps, “écorchée et ponctuées, déchirés”. Dupés par la propagande palestinienne propagande pour leur venir en aide mais réalise plus tard qu’ils étaient engagés dans un jeu sanguinaire à détruire la vie des enfants.

Quand je suis arrivée à Jénine, je n’y connaissais rien. Puis, j’ai commencé à réfléchir à ce qu’on me montrait, à ce qu’on me disait, et [j’ai compris que] toutes les manifestations, tous les récits visaient à construire la victimisation des Palestiniens.

La première fois que l’on m’a montré des cadavres qui semblaient avoir été déchiquetés, on m’a dit que c’était le résultat des tortures israéliennes. Mais, plus tard, dans la vieille ville, un garçon s’est fait exploser, et j’étais debout à côté de la table [à la morgue], pendant qu’on le nettoyait. [Elle a la voix étouffée par les sanglots] Et il avait les mêmes… les mêmes blessures que les morts des photos. Il était déchiqueté. Il est mort cette nuit-là.

http://video.google.com/videoplay?docid=9039165555894821135

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s