Mahomet l’imposteur, inventeur de l’islam

Je jette ici quelques éléments de débat. On peut discuter deux critiques différentes : les critiques portant sur le coran (qui montrent que ce n’est certainement pas un ouvrage écrit par Dieu lui-même, quelle idée!) et les critiques portant sur Mahomet lui-même (qui montrent que cet homme était loin d’avoir la dignité qu’on attend d’un Envoyé de Dieu ou en tous les cas d’un homme que l’on peut admirer moralement).

1) En ce qui concerne le coran on ne peut d’abord s’empêcher de constater une chose étrange : pour une fois que « Dieu » prend la plume, on peut dire qu’il est bavard! Lui qui passe son temps dans l’histoire à se taire, là il a quarante mille choses à raconter, dont beaucoup n’ont aucun intérêt. Sur les histoires des uns et des autres, la reine de Saaba, etc.

De plus cet ouvrage est plutôt mal écrit, dans un style souvent lourd, répétitif. Pour quelques passages assez beaux combien de longueurs!

Selon certains arabisants il comporte même des fautes en arabe!

De plus le coran est souvent assez violent et misogyne, plein de paroles discriminant les femmes et incitant à commettre des violences voire des meurtres.

La morale qui s’y exprime est très datée, faisant référence à la notion de « coup de fouets » par exemple… N’interdisant pas l’esclavage mais se contentant de légiférer à son propos, autorisant la polygamie.

La connaissance présente dans le coran, contrairement à ce que pensent tous les naïfs concordistes, ne contient strictement rien exprimé de manière relativement objective qui dépasse les connaissances scientifiques et techniques de son époque.

Enfin une chose paraît claire, c’est celle qui renvoie à la personnalité de son auteur : le coran est un livre bavard, répétitif, qui a son mot à dire sur tous les sujets : la politique, la manière d’organiser la vie familiale, la vie dans le désert, la place des femmes dans la société, les relations entre parents et enfants, ce qui peut être mangé ou pas, évidemment des propos sur ce qui est juste, sur la sagesse, la religion, etc, etc.

Or cette même personnalité, parfois violente dans ses propos et misogyne, parfois faisant preuve d’une certaine sagesse et surtout ayant son mot à dire sur absolument tout on la retrouve à l’identique ailleurs… C’est celle qui s’exprime dans les milliers de paroles (hadiths) que l’on rapporte du prophète des musulmans!

Lui aussi, comme le coran, avait son mot à dire sur tout, même sur la manière de tenir son assiette en mangeant ou d’aller aux toilettes!

Comment se pourrait-il que l’auteur des uns (les hadiths) ne soit pas l’auteur de l’autre (le coran) alors que c’est exactement la même manière de faire qu’on voit à l’oeuvre??

Ca me paraît toujours hallucinant cet aveuglement des musulmans alors qu’ils ont la clé de l’énigme sous les yeux en permanence!

2. Concernant le prophète Mahomet (ou Mohammed peu importe) les défauts de sa personnalité sont tellement énormes qu’on peut se demander comment des gens peuvent sérieusement envisager d’en faire une référence morale (un « beau modèle » comme dit le coran, on n’est jamais mieux servi que par soi-même)! Evidemment les réponses stéréotypées des musulmans consistent toujours à dire qu’à l’époque c’était normal! Mais même (et ça reste à prouver) si un certain nombre de ses comportements étaient normaux pour l’époque on se demande bien pourquoi Dieu, s’il existe, aurait choisi un tel personnage pour servir de modèle moral non seulement à son époque mais également de nos jours, et pourquoi pas dans le futur!

Il suffit d’évoquer certains de ces aspects :

– Un prophète limitant les femmes pour ses disciples mais se réservant, comme tout bon chef de secte, un nombre bien plus grand (en comptant les épouses officielles et les esclaves!).

– Un prophète qui épouse une mineure en bas âge et consomme cette union très jeune (neuf ans) selon les dires de l’intéressée elle-même.

– Un prophète qui est séduit par la femme de son fils adoptif et la récupère à son profit, en promulgant au passage une nouvelle loi sur la question. A cette occasion même Aïcha, comme le rapporte un hadith, aura des doutes en disant : « ton Dieu intervient au bon moment en ta faveur »… »Tu m’étonnes!

– Un prophète qui pratique régulièrement l’assassinat de ses opposants, notamment des poètes qui disent sur lui des choses qui lui déplaisent et qui, comme un vulgaire mafieux, lance des contrats en disant à ses compagnons : « Untel ou unetelle a dit du mal de moi, qui me rendra donc justice de ces paroles? ». Et quelques jours après un de ses « fidèles compagnons » trucide l’opposant…

– Un prophète qui a fait exécuter par ses hommes 700 juifs en une seule journée en les décapitant, depuis l’adolescent tout juste pubère jusqu’au vieillard, lors d’un massacre horrible qui dura jusqu’à la nuit tombée et auquel il assista jusqu’au bout…

– Un prophète qui après cet ignoble massacre se choisit parmi les femmes captives une femme pour la nuit, dont il venait de faire tuer le père et les frêres!

En conclusion de tout cela on peut vraiment se demander comment il est possible que des personnes sensées puissent prendre comme modèle de moralité un être aussi pervers, dont l’évidence qu’il a écrit son soi-disant livre saint est aussi criante! Qu’en pensez-vous?

Source

2 réflexions sur “Mahomet l’imposteur, inventeur de l’islam

  1. d’accord en gros mais il faut dire que les hadiths sont le resultat d’une selection parfaitement artificielle il y a statistiquement peu de chances qu’une seule de ces maximes viennent de mahomet lui meme puisque les guerres de successions a la mort de mahomet ont donné lieu de la part des differentes factions a l’invention de milliers d’hadiths contradictoires condamnant tel ou tel camp et telle ou telle attitude attribuées aux differents belligerants fabriquer des hadiths fut pendant longtemps une arme de propagande ou la promesse de revenus coquets il y avait la un veritable metier et une mine d’or et cela a duré ……..et selon les aleas historiques certains apparaissaient d’autres disparaissaient au fond c’est un peu comme le coran dont des dizaines de versions variantes existaient a la fin des fin les califes abbassides ont mis de l’ordre dans tout cela et imposé leurs vues et les textes officiels rien de serieux au bout du compte donc………

    1. @Alain, bonjour.
      c’est exact, voici plus de précision.

      d’après abou daoud essidjistani, dans son livre « almassahif » il y a eu 31 codex différents du coran.

      pour les hadiths, rien que alboukhari et muslim les 2 plus grand et plus fiable référenceurs du hadiths, à eux 2 ils ont trouvé plus de 900 milles hadiths qu’ils ont trillé pour en garder que quelques milliers. le pire est ces hadiths restants, ne sont pas tous authentiques « sahih ».

      les gouverneurs « khalifes » musulmans ont attribué au coran et à mahomet ce qu’ils voulaient eux suivant leurs envies et leurs politiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s