L’histoire à rebondissement de la petite pakistanaise Rimsha, suite et pas fin

Arrestation d’un imam accusé de coup monté

à dire qu’ils ont un pouvoir presque total sur les populations. ces imams véreux font la loi appliquant d’une manière voyante la charia comme bon leur semble.

___________

La police pakistanaise a arrêté samedi 1er septembre l’imam à l’origine de la plainte contre Rimsha, cette jeune chrétienne accusée d’avoir profané le Coran.

Il est soupçonné d’avoir lui-même brûlé des pages du texte sacré afin de fabriquer de fausses pièces à conviction.

Le 16 août, un voisin s’était rendu chez l’imam de la mosquée du quartier pour lui dire que Rimsha Masih venait de placer des pages du texte sacré de l’islam sur des feuilles brûlées pour incriminer la jeune chrétienne sous ses yeux dans un terrain vague, de nombreuses feuilles de papier, y compris des versets du Coran en arabe. Le religieux avait alors mobilisé ses fidèles et fait pression sur la police pour qu’elle arrête la jeune chrétienne.

«L’imam a été arrêté, après que son assistant, Maulvi Zubair, et deux autres personnes eurent affirmé devant la justice qu’il avait ajouté des pages du Coran aux feuilles brûlées qu’un témoin lui avait rapporté», a déclaré un enquêteur de la police, Munir Hussain Jaffri.

Certains médias affirment que Rimsha Masih a onze ans et qu’elle est trisomique. Un hôpital a de son côté déclaré qu’elle était âgée d’»environ quatorze ans» mais que ses capacités mentales étaient inférieures à son âge et qu’elle était analphabète.

Rimsha, qui habite le quartier pauvre de Mehrabad, à la périphérie d’Islamabad, est écrouée depuis plus de deux semaines pour avoir, selon des voisins, brûlé des versets du Coran, un crime passible de la prison à vie au Pakistan.

L’arrestation de l’imam survient avant l’audience sur la demande de libération conditionnelle de la jeune Rimsha, prévue lundi 3 septembre.

Au Pakistan, insulter le prophète Mohammed est passible de la peine de mort, et brûler un verset du Coran de la prison à vie, selon la loi controversée sur le blasphème. Soutenue par les islamistes radicaux mais contestée par les libéraux, cette loi est devenue un vif sujet de polémique.

Le gouvernement s’est gardé de la modifier, malgré les pressions internationales en faveur d’une réforme.

Source

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s