Ces bouchers nazis devenus de bons musulmans (partie 1)

Connaissez-vous cet écusson  :

C’est l’Ecusson des Troupes musulmanes dans l’armée allemande !!!

Car il y avait 3 Divisions SS Musulmanes !!!

Adolf Hitler 1 août 1942

« Nous ne comprenons pas que les prêtres s’imaginent Dieu à la ressemblance d’un homme. De ce point de vue, les disciples de Mahomet sont, de loin, supérieurs aux prêtres, parce qu’ils n’éprouvent pas le besoin de se figurer Allah physiquement ! ».

Adolf Hitler 28 août 1942

« La civilisation a été l’un des éléments constitutifs de la puissance de l’Empire romain. Ce fut aussi le cas en Espagne, sous la domination des Arabes. La civilisation atteignit là un degré qu’elle a rarement atteint. Vraiment une époque d’humanisme intégral, où régna le plus pur esprit chevaleresque. L’intrusion du christianisme a amené le triomphe de la barbarie. L’esprit chevaleresque des Castillans est en réalité un héritage des Arabes. Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade !) il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel… Animés par un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empêchés. »

« À plusieurs reprises, durant les années 1941-1945, notamment à la suite de sa rencontre avec le “Grand Mufti” de Jérusalem, Haj Amin al-Husseini (1895-1974), leader arabo-musulman ayant déclaré la guerre aux Juifs dès les années 1930 et dont l’action a été décisive dans la formation du nationalisme palestinien, toutes tendances confondues, Hitler a exprimé son estime pour la vision islamique du monde. La rencontre d’al-Husseini avec Hitler, à Berlin, eut lieu le 28 novembre 1941, en présence du ministre des Affaires étrangères Joachim von Ribbentrop et de l’ambassadeur Fritz Grobba. Le Führer assura le Mufti de son soutien total et de son “opposition extrêmement ferme à l’idée d’un foyer juif en Palestine, cause qui était devenue le point de ralliement politique des intérêts juifs et de leur influence destructrice.” Il lui promit que lorsque l’armée allemande aurait atteint le Proche-Orient, “le seul objectif de l’Allemagne dans la région se limitera à l’extermination des Juifs vivant sous la protection britannique dans les pays arabes”. »

Coup de folie passager du leader palestinien ? Suprême habileté diplomatique ? Non point. Car, deux ans plus tard, s’adressant aux soldats musulmans bosniaques de la 13e division de Waffen-SS, notre Mufti montre un enthousiasme intact :

« Le Reich mène le combat contre les mêmes ennemis, ceux qui ont spolié les musulmans de leurs pays et anéanti leur foi religieuse en Asie, en Afrique et en Europe […]. Le national-socialisme allemand lutte contre la juiverie mondiale. Comme dit le Coran : “ Tu apprendras que les Juifs sont les pires ennemis des musulmans. ” Les principes de l’islam et ceux du nazisme présentent de remarquables ressemblances, en particulier dans l’affirmation de la valeur du combat et de la fraternité d’armes, dans la prééminence du rôle du chef, dans l’idéal de l’ordre. Voilà ce qui rapproche étroitement nos visions du monde et facilite la coopération. Je suis heureux de voir, dans cette division de Waffen-SS composée de musulmans, l’expression visible et la mise en pratique de nos deux visions du monde. »

Plus de soixante ans plus tard, on peut continuer de constater les profondes similitudes entre les discours de Hitler consacrés aux Juifs et ceux d’un Mahmoud “toujours-sur-la- brèche” Ahmadinejad s’exprimant sur le même sujet : appel à l’éradication totale, bestialisation (“rats” chez l’un, “chiens” et “porcs” chez l’autre), recours à la virologie (“parasites”, “virus”, “microbes”, “agents d’infection”…), etc.

Sans parler bien entendu de tous ces prêcheurs musulmans, de ces chefs d’État ou ministres arabes qui se réfèrent explicitement aux Protocoles des Sages de Sion, pour légitimer leurs appels à la destruction d’Israël et au massacre des Juifs, ces “bourreaux” de l’islam.

Pendant ce temps, dans notre belle Europe, sans paraître le moins du monde gênés par cette rhétorique obscène de leurs amis pro-palestiniens, les progressistes de l’extrême-gauche “plurielle”, depuis les communistes résiduels jusqu’aux séides de Besancenot et aux alter- mondialistes, en passant par le Front de gauche et après un petit détour dans le pré carré des Verts, réactivent en les recyclant, la tête haute, les fantasmes médiévaux les plus éculés concernant les Juifs – pardon : les sionistes.

Islam et nazisme 1/6 > http://www.youtube.com/watch?v=nXeFJMeVKJg

Islam et nazisme 2/6 > http://www.youtube.com/watch?v=LrMkG78abZs

Islam et nazisme 3/6 > http://www.youtube.com/watch?v=D9q-m9h_e2A

Islam et nazisme 4/6 > http://www.youtube.com/watch?v=9cERgh0v84k

Islam et nazisme 5/6 > http://www.youtube.com/watch?v=87D_9rvz-4I

Islam et nazisme 6/6 > http://www.youtube.com/watch?v=_7Ifyy1msYI

source: http://mutien.com/site_officiel/?p=120

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s