Qu’est ce qui cloche avec l’islam ?

L’islam est devenu problèmatique au point de représenter la principale source des guerres, du terrorisme et des troubles civils dans le monde. Quel est le problème avec l’islam, alors?

Premier fait: la théologie islamique est très faible par rapport à celles du judaïsme ou du christianisme.
Le Coran est un texte court, une compilation de versets poétiques, et les Hadiths sont anecdotiques. Il s’agit d’un matériel très modeste par rapport à celui de la Bible.

La qualité de ce matériel est elle-même médiocre: répétitions, incohérences, contradictions, mauvaises interprétations des textes bibliques, matériaux païens, superstitions primitives, abondent dans le Coran. Les versets sont dans le désordre, chronologiquement et vis à vis des thèmes traités.

La théologie islamique est immature, aucune exégèse du Coran de niveau universitaire n’a été réalisée.
Le Coran est inefficace: il est incapable de convertir un juif instruit ou un prêtre catholique ou orthodoxe ou un pasteur protestant.

Par conséquent, l’islam est vulnérable.

La conséquence est que l’islam ne peut prospérer dans une société multiculturelle. Muhammad lui-même a compris le problème: Il a éliminé systématiquement toute opposition savante à son livre et fait tous les efforts vers son objectif d’une société musulmane à 100%. De nos jours, là où l’islam a le pouvoir, l’intellectualisme est découragé(a), et la critique de la religion(b) et l’abandon de l’islam dit apostasie(c) sont les plus graves péchés, souvent criminalisés et punis de mort. Là où l’islam est en minorité, les musulmans sont invités à rester ensemble et à refuser l’amitié sincère avec des non-musulmans(d) pour la même raison.

Deuxième fait: Le monde moderne a permis une renaissance de l’Islam.
En 1439, Gutenberg a inventé l’imprimerie, et les répercussions de son impression de la Bible ont été immenses pour le monde chrétien. Les gens ont eu accès au Livre, réformateurs et multiples sectes sont apparus, les guerres de religion a commencé.

Dans l’islam, le revivalisme est multifocal. Dans le monde sunnite et en Arabie, Ibn Taymiya au 14ème siècle a lancé le salafisme et Muhammad ibn Abd al-Wahhab a accru la substance de ce mouvement à partir de 1740. Cela a inspiré les musulmans indiens, la construction de madrassas et l’essor des groupes Deobandi. Au 19ème siècle sous la domination britannique ses adeptes ont fomenté des insurrections. Le soufi musulman Hassan al-Banna fonda Les Frères Musulmans en Egypte en 1928, une organisation politique pro-charia à caratère international. L’iranien Jalal Al-e Ahmad a diabolisé l’occident dans ses livres à partir de 1952. Ceci ouvrit la voie à la révolution iranienne de 1979 dirigée par Ruhollah Khomeiny, ce qui a donné un formidable élan au revivalisme chiite à la fois idéologiquement et financièrement. Les cassettes audio ont permis la diffusion du revivalisme à travers le monde musulman au cours des années 70. Ensuite, les revenus pétroliers sont entrés en jeu. Cela a permis le financement de mosquées et d’écoles coraniques et la formation des prédicateurs fondamentalistes et l’endoctrinement de la population au travers les réseaux de charité islmaique à l’échelle mondiale.

Le terrorisme islamique est le fruit de cet endoctrinement.

Pour résumer, vous avez une religion fragile, qui ne supporte pas le multiculturalisme, ni la liberté d’expression ni la liberté de religion, et qui interdit tout cela à sa source, dans le Coran lui-même. Et vous avez un revivalisme, déclenché par les progrès technologiques et alimenté avec l’argent du pétrole. Ces islamistes tentent de faire chanter le monde en interdisant la critique et minent la liberté d’expression et la liberté de religion. Leur but ultime est un monde 100% musulman. Toute concession de l’Occident est considérée comme un signe magique du soutien d’Allah dans cette entreprise. Mais ces efforts sont voués à l’échec car la simple lecture du Coran par une personne sensée, instruite et soucieuse du progrès de l’humanité lui fera abhorrer l’islam. Vous ne pouvez pas cacher la vérité très longtemps dans la société de l’information. Des traductions de bonne qualité et convenablement commentées du Coran seront bientôt disponibles dans n’importe quelle langue. Des exégèses contradictoires seront publiées. Les lecteurs du monde entier feront face à l’infâmie de ce livre mise à nu. Face à cette radicalisation, les musulmans éduqués voudront se distancier du Coran là où ils auront cette liberté. L’islam intégriste pourrait rester dominant dans les pays dont les peuples sont opprimés et de faible niveau d’éducation. A terme il est probable que cet islam finisse par s’écrouler de lui-même suite à sa faillite idéologique et économique comme d’autres idéologies l’ont fait avant, en particulier le communisme. Il pourrait survivre comme le ciment d’organisations criminelles en raison de son adaptation particulière aux mentalités des gangs.

Mais avant que cela ne se produise, le terrorisme et les menaces militaires de l’islam intégriste doivent être combattus fermement, l’endoctrinement des adultes et surtout des enfants doit être évité, la propagande islamique exposée dans sa fausseté, et le droit de critiquer l’islam et d’en sortir doivent être inscrits dans les lois de tous les pays du monde libre.

Notes:
(a) La religion est faible, l’intellectualisme est découragé:
Coran [5:101-102]
« O vous qui croyez! Ne posez pas de questions sur des sujets qui, si ils vous étaient révélés, pourraient vous troubler. Mais si vous interrogez sur des sujets quand le Coran est en cours de révélation, ils deviendront clairs pour vous, Allah pardonnera ceux-là: car Allah accorde souvent Son Pardon, Il est Le Plus Patient.
Des gens ont posé de telles questions avant vous, et à cause de cela, ont perdu leur foi. »

(Ce texte est amusant car Muhammad avoue son incapacité à commenter ses productions antérieures: c’est dire qu’il s’en fiche complètement. Un bon musulman laisse sa cervelle à l’entrée de la mosquée.)

(b) La critique de la religion ou de Muhammad est un crime:
Coran [5:33]
« La punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son Messager, Et qui s’acharnent avec force à mal agir au travers du pays est: l’éxécution, ou la crucifixion, ou l’amputation de main et pied de cotés opposés, ou l’exil du pays: voilà leur disgrace dans ce monde, et une lourde punition est pour eux dans l’Au-delà; « 

(Muhammad n’arrive pas à se décider sur un châtiment assez cruel pour ceux qui s’opposent à lui: qu’on les coupe en morceaux! Il a en plus fait brûler les yeux avec des fers chauds à certains de ses ennemis mais a oublié de le mentionner ici.)

(c) L’apostasie est un crime:
Coran [4:89][16:106]
« Quiconque, après avoir accepté la foi en Allah, dit sa Non-croyance, -sauf sous la contrainte, son coeur restant ferme dans la Foi – mais tel qu’il ouvre sa poitrine à la Non-croyance, sur ceux-là est la Colère d’Allah, et à eux sera une Punition terrible. »

(On note que le double jeu est OK pour Muhammad, c’est d’ailleurs sa stratégie préférée.)

(d) L’amitié sincère avec les non-musulmans est proscrite:
Coran [5:51]
« O vous qui croyez! Ne prenez pas les Juifs ni les Chrétiens pour amis et protecteurs: Ils sont amis et protecteurs les uns des autres. Et celui d’entre vous qui se tourne vers eux (pour amitié) est un des leurs. Vraiment Allah ne guide pas un peuple injuste. »

(Cela signifie que Muhammad combattra les tribus alliées de son organisation qui auraient aussi conclu alliance avec des groupes chrétiens ou juifs.)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s